LZD | Ster City - Vraie fausse conférence musicale et théâtrale - Spectacle - Jean-Paul Delore
Lors d’une vraie fausse conférence musicale et théâtrale aux accents burlesques, deux artistes de Johannesburg accompagnés d’un musicien, revisitent l’histoire de l’Afrique du Sud, de l’apparition du premier Homo-Sapiens à l’après-Mandela. Une histoire pour petits et grands…
Spectacle, théâtre contemporain, théâtre musical, Ster City, Afrique du Sud, Lindiwe Matshikiza, Nicholas Pule Welch, Johannesburg, Tournée Institut français
652
single,single-spectacle,postid-652,ajax_updown_fade,page_not_loaded

STER CITY

3 / 7







Lors d’une vraie fausse conférence musicale et théâtrale aux accents burlesques, deux artistes de Johannesburg accompagnés d’un musicien, revisitent l’histoire de l’Afrique du Sud, de l’apparition du premier Homo-Sapiens à l’après-Mandela. Une histoire pour petits et grands…

Voir dossier artistique et fiche technique dans ESPACE PRO

Poétique et loufoque, Ster City est une vraie-fausse conférence constituée d’une série de saynètes jouée par deux performeurs sud-africains hors-normes - et d’un musicien improvisateur - qui utilisent tour à tour faits historiques et fragments de leur propre histoire.
Lindiwe Matshikiza et Nicholas Welch sont à leur manière emblématique de la nouvelle scène artistique sud-africaine, underground et populaire. Leur version insolente, libre, et joyeuse de l’histoire de l’Afrique du Sud, ils nous la livrent sous l’influence ultra-contemporaine de ce pays qui aujourd’hui ne cesse de jouer avec les repères, avec les frontières floues entre tradition et modernité.
Parce que l'Afrique du Sud s'est construite par des arrivées massives des populations venues du monde entier et récemment encore de tous les pays d'Afrique, Ster City a été pensé comme un véritable voyage linguistique joué, à chaque fois, dans la langue officielle du pays accueillant le spectacle (français/anglais/portugais) et où l'on entend également des langues/dialectes d’autres pays (zoulou, afrikaans, sotho, lingala, xhangan, swali, danara-nama, bambara, etc.)



« Héraclite dit «le temps est un enfant qui joue». Qui détient le pouvoir de nommer l’autre ? A qui appartient la vérité de l'Histoire de n'importe quel pays qui avance par autant de renversements, de mélanges, d'aventures, d'échecs et d'espoirs ? On ne tranchera pas la question, évidemment. Et même si nous avions presque respecté une restitution chronologique de l’histoire sud-africaine, de l’homo-sapiens à l’après-Mandela, nous avons essayé de privilégier une relation sensible à l'Histoire, plus proche de l'association d'idées. Nous voulions divaguer entre clichés et grande Histoire en ne refusant pas cette esthétique de la simplicité, du désordre dans les mots, les sons, les images qui peu à peu se sont imposés pendant les répétitions. »
Jp Delore - Septembre 2013
Distribution
Mise en scène : Jean-Paul Delore
Collaboration artistique et textes : Isabelle Vellay
Textes : Jean-Paul Delore, Lindiwe Matshikiza, Nicholas Welch
Musique : Dominique Lentin (percussions, objets, samplers)
Lumières, scénographie : Patrick Puéchavy
Costumes, maquillage : Catherine Laval
Vidéo, photos, scénographie : Sean Hart

Avec : Dominique Lentin, Lindiwe Matshikiza, Nicholas Welch

Langues : anglais, français, zoulou, afrikaans, xhosa
Durée estimée : 60 minutes
Sons & images

STER CITY from LZD - Lézard dramatique on Vimeo.

Ils en ont parlé...
« Remarquable est le jeu de ce duo complice » - Un fauteuil pour l’orchestre
« Deux jeunes Sud-Africains épatants, une Noire (Lindiwe Matshikiza) et un Blanc (Nicholas Welch) nous exposent l’histoire et la géographie de leur pays. [...] Bourrée d’énergie et d’idées surprenantes avec des cartes projetées sur des corps et des danses impromptues, leur leçon témoigne de l’atmosphère post-traumatique qui règne encore du côté de Johannesburg. » Alexis Campion – Le Journal du dimanche
« Dans Ster City ce sont les corps de Nicholas Welch et de Lindiwe Matshikiza, deux artistes sud africains remarquables tant ils habitent la scène par leur humour et leurs présences originales, alternant mimes, danses, slam avec pour but de conter l’histoire de leur pays depuis l’apparition de l’homme jusqu’à nos jours. » - Le souffleur.net
Mentions
Création au Studio-Théâtre de Vitry le 16 décembre 2011 – Reprise au TNP de Villeurbanne en février 2012.
Création de la version anglophone au National Arts Festival de Grahamstown en juillet 2012.
Coproduction / LZD Lézard Dramatique / TNP – Villeurbanne / Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN / Studio-Théâtre de Vitry
Avec l'aide à la production d'Arcadi
Avec le soutien de / Spedidam / Le Tarmac – La scène internationale francophone / Institut Français
Représentations
[table “1” not found /]

Représentations antérieures : Studio Théâtre de Vitry, TNP Villeurbanne, Le Tarmac, scène internationale francophone - Paris, Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - CDN, Centre Culturel André Malraux - Vandoeuvre-lès-Nancy, National Art Festival de Grahamstown (Afrique du Sud), Théâtre municipal de la ville d'Arcueil, Market Theatre - Johannesburg (Afrique du Sud), Machabeng Teatre - Maseru (Lesotho), Maison des Métallos - Paris.